Nous ferons l’ouverture du 3ème Festival la Cause des Femmes le vendredi 27 Septembre à Gaillard avec « Au fond c’est pas si grave »

Désopilante femme libérée
«Au fond, c’est pas si grave» ouvre la boîte de Pandore des maux divers et variés de la femme libérée et c’est hilarant! Grâce au remarquable talent des deux comédiennes, notamment. Inspirée par un univers à la Claire Brétécher, la pièce comique construite sur un florilège de textes saignants signés Xavier durringer, fait du bien là où ça fait mal d’habitude. Avec force, borborygmes et mimiques complices, trois accessoires et un sens du raccourci extraordinaire, Dominique Chevaucher et Bénédicte lafond croquent en une succession de petites saynètes désopilantes le portrait de leurs contemporaines… elles claquent énergiquement les stéréotypes. Libératoire.

Marie-Emmanuelle GALFRE – Le Parisien

Galerie