« Les formidables Bénédicte Lafond et François Patissier se querellent, s’affrontent, s’impatientent dans le rouge de leur cuisine avec une drôlerie qui transforme en exquise satire l’exposition au grand jour des petite mesquineries conjugales.»
Sud Saintonge
1 décembre 2009
« Le tableau offert par ces petits bourgeois se brouille, le vernis craque. Ils sont horribles. C’est vraiment burlesque il y a du Keaton, du Charlot ; l’humour surgit d’une situation, d’un mot que la très bonne traduction a su préserver. »
La Nouvelle République des Pyrénées
23 novembre 2009
« La pièce dérape dans la folie, l’absurde et la drôlerie de répliques cinglantes. »
La République
19 novembre 2009