Description du projet

Montage de textes d’auteurs contemporains

Mise en scène : Collective

Interprétation : Dominique Chevaucher, Bénédicte Lafond, Christian Cazenave, Mario Bastelica

Création 2011

Le couple dans tous ces états… la jalousie, l’infidélité, usure, rupture .. une comédie drôle et grinçante

SPECTACLE DISPONIBLE

Il existe tant de façons différentes de raconter, de faire parler le couple ; sur lui, il y a tant à dire… ! Et si c’était à refaire ? parle du couple qui part en vrille, qui déraille, qui grince… Au travers de scènes courtes, croquant des situations drôles, décalées et absurdes, le spectateur voit dé ler la rencontre ratée, la jalousie, le mensonge, les rancœurs, l’infidélité, l’usure, la rupture… Renouant avec l’esprit d’Au fond, c’est pas si grave, la Compagnie signe une comédie virevoltante et cinglante s’appuyant sur des textes d’auteurs contemporains où humour et tragique se côtoient avec force !

Et si c’était à refaire ? est une création théâtrale sur le couple, sur cet étonnant duo dont les auteurs de romans, de théâtre s’emparent depuis toujours. Pour cette création un aspect nous intéresse : ce qui déraille dans le couple

  • l’échec du couple
  • Avant même le couple, l’échec de la rencontre
  • Puis les disputes pour un détail ridicule ou en lien avec la jalousie -Le grain de sable qui un jour crée la séparation
  • Le moment de la rupture
  • Le couple qui enferme et devient le lieu de l’insupportable

Choix de textes :

Pour cette création, nous faisons le choix d’un montage de textes. Nous avons privilégié :

-des textes courts (entre 2 et 15 mn)
-des textes contemporains qui parlent du couple avec humour.
-des textes très différents, certains jouant sur l’absurde et d’autres sur une situation réaliste.

Une mise en scène collective : Il n’y a donc pas de metteur en scène mais les regards croisés de chacun.

Chaque comédien a contribué à la recherche des textes. Il y a eu des premières rencontres de lecture, le choix des textes s’est très vite imposé.

La répartition des textes privilégie le fait que chaque comédien passe d’un rôle à un autre, d’une humeur à une autre. Certains textes sont matière à interprétation à quatre voix. Dans le montage, nous avons choisi de mettre en relief tout à la fois la diversité des situa-tions et un l conducteur permettant au spectateur de se créer le lien entre ces moments de rencontre improbable, de jalousie, de mensonge, d’usure, de conflit, de réconfort, de rupture…

Un rythme soutenu : Les comédiens passent rapi-dement d’un état à un autre. Un changement se fait à vue, une didascalie peut être énoncée claire-ment par le comédien.

Un décor minimaliste : 4 chaises. Une toile de fond qui servira de coulisses. Tout repose sur le jeu des comédiens, leur complicité, leur capacité à passer d’un personnage à un autre.

La lumière : il existe une conduite lumière créée par Dominique Prunier, mais le spectacle peut être aussi autonome, les e ets étant gérés sur scène directement par les comédiens. Le choix se fait en fonction de l’infrastructure technique

Une petite forme légère : qui peut se jouer partout et également en dehors des plateaux traditionnels de théâtre.


D’après des textes de Gildas Bourdet, Rémi de Vos, Jean-Philippe Ibos, Barry Hall, Jean-Gabriel Nordmann, Jean-Michel Ribes et Xavier Durringer.
Conception et montage : Dominique Chevaucher, Bénédicte Lafond
Mise en scène : Collective
Interprétation : Dominique Chevaucher, Bénédicte Lafond, Christian Cazenave, Mario Bastelica
Lumières : Dominique Prunier

On connaît la faculté de Dominique Chevaucher et Bénédicte Lafond à dégoter les meilleurs textes du moment. Elles sont allées chercher d’autres merveilles dans le répertoire d’auteurs contemporains. Cette variation humoristique sur le couple est jouée par quatre acteurs à l’ énergie fulgurante. C’est très drôle … il y a aussi de l’émotion et de la profondeur … Le carrousel de la vie !

Sud Ouest, mai 2011

Galerie